Ados en Sardaigne : 3 juillet

Aujourd’hui le groupe est allé visiter le site de Nuraxi dans le village de Barumini. Il s’agit d’un site archéologique datant de la même époque que la construction des pyramides. Ce site servait d’habitations et de ville fortifiée. 
Puis retour au centre pour un partage biblique, repas (polo al suchitto (poulet à la sarde) pommes de terre au four au romarin et au thym, salade verte) et soirée détente et jeux.

(suite…)

Les ados en Sardaigne : 2 juillet

Ce matin après un enseignement illustré par des scénettes réalisées par les ados, le groupe a eu droit à un repas typiquement sarde.

Après le repas, excursion jusqu’à Villasimius, une des côtes les plus spectaculaires de la Sardaigne. Celle ci longe des plages éclatantes de blancheur et un patrimoine imposant, protégé par la Réserve naturelle maritime de Capo-Carbonara.

De retour au camp et après un repas froid, la journée s’est terminée par un moment de jeux.

(suite…)

Les ados en Sardaigne : 1er juillet

Après une bonne nuit de repos et après le petit déjeuner, les ados ont pris le départ pour le site archéologique de Nora. Il s’agit d’une ancienne cité pré-romaine et romaine située sur la péninsule de Capo di Pula, près de Cagliari.

Cette visite a été suivie d’un pic nic et de l’après midi à la plage.

(suite…)

Ados : dimanche 30 juin

Et voilà nos ados bien arrivés à Cagliari en Sardaigne.

Après un voyage agréable, le groupe a été accueilli au centre où ils passeront ensemble cette semaine.

Au programme, installation, brunch, réunion d’accueil suivie de l’après midi à la plage. Après le repas du soir, la journée se termine par un moment de jeu avant un repos bien mérité.

(suite…)

Les Ados en Sardaigne : 30 juin, départ

Et voilà, nos ados ont décollés ce matin à l’aube de l’aéroport de Dusseldorf pour Calgiari en Sardaigne.

Au moment d’écrire ces lignes, ils sont dans l’avion et arriveront à destination vers 8h30.

Nous leur souhaitons une très belle semaine!

Pour nos étudiants

Inquiete, angoissée, je compte les jours qui me séparent de la fin de mes examens.

Anxieuse, énervée, je travaille d’arrache-pieds, je révise, j’apprends par coeur, je récite, je relis encore et toujours mes cours. La panique s’installe et ne me quitte pas. Je perds toute confiance en moi…

Et, dans ce labyrinthe obscur, je cherche une lumière pour éclairer mes pas, une main pour me sentir plus rassurée.

Je m’approche de toi, Seigneur regarde ma faiblesse et mon peu de courage, entends mon coeur qui s’emballe, vois mes tremblements de peur et la fatigue qui m’envahit.

Tout cela, je te le donne Seigneur, et je te demande de me tendre la main pour me conduire vers davantage de paix, en confiance et pleine d’espérance et rappelle-moi, aux pires moments d’inquiétude, que je ne suis jamais seule sur mon chemin vers demain.

Christine Reinbolt

La parabole du semeur

La parabole du semeur avec les enfants du Club de La Luciole

Club La Luciole

Ce samedi 8 juin de 14h30 à 17h, le Club La Luciole accueillera les enfants de 6 à 12 ans pour un chouette après midi récréatif.

Au programme : Jeux – Chants – Bricolages – Histoire – Collation

Renseignements : 0479/23 06 54

Parlez en autour de vous et venez nombreux!

Repas des séniors du dimanche 19 mai 2019

Joyeuse fête à toutes!

À la maman qui se cache dans sa salle de bain, qui a besoin d’être tranquille une minute, alors que les larmes roulent sur ses joues …

Pour la mère qui est si fatiguée, et qui a l’impression qu’elle ne peut plus continuer et ferait n’importe quoi pour se coucher et obtenir le repos dont elle a besoin …

À la maman assise dans sa voiture, seule, qui se goinfre de nourriture parce qu’elle ne veut pas que quelqu’un d’autre voit qu’elle mange ce genre de choses …

À la mère qui pleure sur le canapé après qu’elle ait crié sur ses enfants pour une chose insignifiante et se sent maintenant coupable et indigne …

À la mère qui essaie désespérément de mettre ces vieux jeans, parce que tout ce qu’elle veut vraiment, c’est se regarder dans le miroir et se sentir bien avec

Pour la mère qui ne veut pas quitter la maison parce que la vie est trop difficile à gérer en ce moment …

À la mère qui commande une pizza encore une fois parce que le dîner ne s’est pas passé comme elle le voulait …

À la mère qui se sent seule, que ce soit dans une pièce seule ou debout devant une foule …

Vous êtes géniale.
Vous êtes importante.
Vous êtes digne.

Vous faites de votre mieux et ces petits yeux qui vous regardent pensent que vous êtes parfaite. Ils pensent que vous êtes plus que géniale.

Ces petites mains qui se tendent pour êtres tenues – elles pensent que vous êtes la plus forte. Elles pensent que vous pouvez conquérir le monde.

Ces petites bouches mangeant la nourriture que vous leur avez donnée – elles pensent que vous êtes la meilleure parce que leurs ventres sont pleins.

Ces petits cœurs qui veulent toucher le vôtre, ils ne veulent rien de plus. Ils vous veulent juste vous.

Parce que vous êtes géniales. Vous êtes uniques et indispensables!

~ Bethany Jacobs